[L’instant culture de Marie-Noelle] Le saviez-vous ? spécial Halloween

La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween, célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint, comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. La nuit de Samain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. La fête est une période close en dehors du temps. C’est la période où les barrières sont baissées et où, selon les croyances de l’époque, l’irréel côtoie le réel et où les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde.

La Jack-o’-Lantern, lampion fabriqué à partir d’une citrouille évidée, nous vient d’un très ancien conte Irlandais où l’on retrouve un personnage avare, ivrogne, méchant, Jack, condamné à errer dans les ténèbres jusqu’au jugement dernier, avec pour unique point de lumière un morceau de charbon incandescent placé, à l’origine, dans un navet !

La tradition irlandaise de creuser des navets lors de la nuit d’Halloween (en souvenir des âmes perdues comme celle de Jack) fut vite remplacée, lors de l’exode massif des Irlandais fuyant la Grande Famine de 1945 à 1852 vers les Amériques, par celle de creuser des citrouilles qu’ils trouvèrent sur place.

Et puisque à cette période, on aime surtout se faire peur, une petite sélection de fantômes et spectres en tous genres parmi les plus populaires de la littérature :

  • Le Horla – Guy de Maupassant
  • Hamlet et Macbeth – William Shakespeare
  • Le fantôme des Canterville – Oscar Wilde
  • Le chien des Baskerville – Arthur Conan Doyle
  • Un chant de Noël – Charles Dickens
  • Le fantôme de l’opéra – Gaston Leroux
  • Histoires extraordinaires – Edgar Allan Poe
  • Le crime d’Halloween – Agatha Christie

Laisser un commentaire